VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine Le samedi 16 septembre à 10h Balade gratuite sur inscription S’inscrire ici Lieu-dit à cheval entre l’Estaque et Saint-Henri, la Monjarde est un de ces villages de ville, à vocation agricole, dont le paysage est modifié par l’émergence des fabriques de tuiles et l’arrivée du chemin de
Wesh gros, le 13 mai au marché de l’Estaque, c’est la tchatchade, dans le cadre du projet Weshipédia, qui consiste à mettre en valeur la langue parlée dans les quartiers et de voir comment elle est imprégnée de multiples cultures et comment elle réintègre la langue commune qui est évolutive. Vas-y ! Le langage des
Au début des années 2000, la ville de Montpellier décide de consacrer un lieu dédié à l’histoire coloniale de la France en Algérie : le projet de « Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie » est finalement abandonné en 2014. Il en subsiste une riche collection d’œuvres et d’objets (de la période ottomane à 1962), qui
Une conférence de Stéphane Mourlane (maître de conférence en histoire contemporaine, Université Aix-Marseille, Telemme) Il est d’usage de souligner la bonne intégration voire l’assimilation des Italiens en France. Sans que cela soit à remettre en cause, les migrants n’ont pour autant jamais totalement rompu avec leur pays d’origine. Ils ont notamment trouvé en France des
Vous êtes bénévoles, habitants engagés dans la vie de votre quartier, membre d’un conseil citoyen, Venez participer à la formation gratuite proposée autour du projet café citoyen, un projet innovant et local, les jeudi 6 et vendredi 7 avril 2017 ! Depuis 2015, Ancrages développe un projet de création d’un café citoyen au sein du
MIGRANTS, RÉFUGIÉS, EXILÉS, NOUS, CITOYENS ?   Deux tables rondes à l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme PACA qui auront pour thèmes, la crise des migrants et la crise de l’accueil Samedi 25 mars 2017, 14h-19h Théâtre Mazenod, 88 rue d’Aubagne, 13 001 Marseille Entrée libre     14h  : MOT D’ACCUEIL ET
  A travers un parcours à la fois informatif et sensible, fruit d’une étude menée depuis plusieurs années par l’association « Mémoires Plurielles », cette exposition propose au visiteur de découvrir des facettes mal connues de la vie de “migrants”. Le parcours propose au visiteur d’entrer d’abord dans l’intimité de la migration, où les objets souvenirs
HAUT