Hériter 1962 de Giulia Fabbiano

En prévision d’une soirée débat en présence de l’auteure, dans le cadre de l’Agora des mémoires, Ancrages vous présente la nouvelle publication de Giulia Fabbiano.

Clientélismes urbains, Cesare Mattina

Attribuer un emploi public, un logement social, un permis de construire, des places en crèche ou un simple titre honorifique est une prérogative des collectivités locales. Loin d’être anodines, ces redistributions de biens publics, matériels ou symboliques, à des individus, des familles, des groupes religieux, des personnalités sont une des modalités du gouvernement de la ville. 
la revue Faire-Savoirs, Sciences de l’Homme et de la Société en Provence-Alpes-Côte d’Azur est éditée par l’association A.M.A.R.E.S, Association Méditerranéenne d’Animation, de Rencontres et d’Echanges Scientifiques en Sciences de l’homme et de la société. Le dernier numéro coordonné par Gilles SUZANNE vous propose plusieurs articles sur les patrimoines en devenir, retrouvez l’article de Samia CHABANI “Récits et savoirs en marche,
Bérengère MICHELOT a grandi et étudié en région parisienne ; c’est au lycée qu’elle découvre le milieu associatif dans lequel elle investit la plus grande partie de son temps libre. Après l’obtention d’un DESS en gestion de l’action humanitaire et des ONG, elle est recrutée, en 2003, à Marseille par l’ONG Pompiers sans Frontières.  
Sabrina Bennefissa est présidente de l’association Espoir et Culture, qui a vu le jour en 2008 suite à a réhabilitation de la cité d’habitat social. Développée avec le soutien du bailleur social Sud Habitat, le Centre Social Bassin de Séon et les associations partenaires et de nombreux habitants engagés pour un meilleur cadre de  vie dans

Dalila Mkadmi, herboriste de tradition orale

Dalila, installée en France depuis 18 ans, évoque son enfance dans les collines de Thala, ses premières rencontres dans le quartier de Saint-André, son savoir-vivre à travers la pratique du jardin des Tuileries, et ses connaissances d’une pratique ancestrale en tant qu’herboriste de tradition orale. Cet entretien, dirigé et traduit par Zine El Abidine Larhfiri
Danielle Demonet, réunionnaise arrivée à Marseille à l’âge de 15 ans, est aujourd’hui animatrice de jardins partagés et pratique cet « art » au sein de l’association AMIEU, Atelier Marseillais d’Initiatives en Ecologie Urbaine, depuis 10 ans aussi, au jardin potager de La Bricarde. Voici quelques extraits de l’entretien avec Zine El Abidine Larhfiri, le 17 juillet