la revue Faire-Savoirs, Sciences de l’Homme et de la Société en Provence-Alpes-Côte d’Azur est éditée par l’association A.M.A.R.E.S, Association Méditerranéenne d’Animation, de Rencontres et d’Echanges Scientifiques en Sciences de l’homme et de la société. Le dernier numéro coordonné par Gilles SUZANNE vous propose plusieurs articles sur les patrimoines en devenir, retrouvez l’article de Samia CHABANI “Récits et savoirs en marche,
Bérengère MICHELOT a grandi et étudié en région parisienne ; c’est au lycée qu’elle découvre le milieu associatif dans lequel elle investit la plus grande partie de son temps libre. Après l’obtention d’un DESS en gestion de l’action humanitaire et des ONG, elle est recrutée, en 2003, à Marseille par l’ONG Pompiers sans Frontières.  
Sabrina Bennefissa est présidente de l’association Espoir et Culture, qui a vu le jour en 2008 suite à a réhabilitation de la cité d’habitat social. Développée avec le soutien du bailleur social Sud Habitat, le Centre Social Bassin de Séon et les associations partenaires et de nombreux habitants engagés pour un meilleur cadre de  vie dans

Dalila Mkadmi, herboriste de tradition orale

Dalila, installée en France depuis 18 ans, évoque son enfance dans les collines de Thala, ses premières rencontres dans le quartier de Saint-André, son savoir-vivre à travers la pratique du jardin des Tuileries, et ses connaissances d’une pratique ancestrale en tant qu’herboriste de tradition orale. Cet entretien, dirigé et traduit par Zine El Abidine Larhfiri
Danielle Demonet, réunionnaise arrivée à Marseille à l’âge de 15 ans, est aujourd’hui animatrice de jardins partagés et pratique cet « art » au sein de l’association AMIEU, Atelier Marseillais d’Initiatives en Ecologie Urbaine, depuis 10 ans aussi, au jardin potager de La Bricarde. Voici quelques extraits de l’entretien avec Zine El Abidine Larhfiri, le 17 juillet
Fatima Taiour, référence dans le quartier de Saint- André où elle réside, ancienne CPE en Algérie et actuellement agent d’accueil au centre social du Bassin de Séon, est arrivée en France en 2009. Épanouie au sein de la société française et très active dans son entourage, elle fait partie du groupe des Semis des Migrations

Anne Plissonneau, une voix de plume

 « Journal d’une migration » Je commence ce récit en bleu, presque mauve ; Le soir se dessine, sur cette petite terrasse où, il y a déjà un an que je suis là ; Au printemps, je suis venue dans cette ville inconnue, en simple étape de voyage , pour explorer un éventuel nouveau lieu dans la région sud