Accès aux droits des étrangers

Migrants, réfugiés, clandestins, sans  papiers,  immigrés,  exilés  sont  autant  de mots que l’on utilise pour désigner les ” étrangers “. Ces personnes étrangères en tant que catégorie juridique des individus qui n’ont pas la nationalité française, ont comme chacun de nous, des droits fondamentaux. Pour ces populations particulièrement vulnérables dont la précarité juridique et sociale est accentuée par la précarité du statut administratif, défendre l’égalité de traitement à l’accès aux droits fondamentaux indépendamment de la nationalité, relève d’un devoir de citoyenneté que nous nous devons, chacun à notre niveau, d’assumer. Pour autant, l’accompagnement des personnes étrangères à l’accès aux droits, exige de solides connaissances des outils juridiques et des réseaux associatifs ou institutionnels que ce dossier de ressources se propose de vous relayer…

Crédit photographiqueNear Buckeye, Maricopa County, Arizona. Migrant [African-American] cotton picker and her baby, Dorothea Lange, 1940