VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Bouches-du-Rhône

Bouches-du-Rhône_department_relief_location_map+nom

CC-BY-SA 4.0 Flappiefh

De par sa situation centrale en méditerranée, le département des Bouches-du-Rhône a toujours été une terre d’immigration reposant majoritairement sur l’industrialisation de la région. A Salon, dès 1873, la construction de la voie ferrée favorise l’essor de deux activités anciennes, le négoce d’huile et la fabrication du savon. Pour Gardanne, c’est la modernisation de l’exploitation du lignite qui est déterminante. A Fos-sur-Mer, la création de la zone industrialo-portuaire suscite une forte attraction pour les étrangers à partir du début des années 60 tout comme l’utilisation pétrolifère de l’Etang de Berre…
Ville centrale et chef lieu du département des Bouches-du-Rhône, Marseille a inscrit l’immigration comme élément constitutif de son identité. Très tôt, le port représente la place commerciale principale du Sud de l’Europe en relation avec les cinq continents devenant ainsi un lieu de passage et un lieu de fixation des populations.

©J. Windenberger - affiches contre la prison illégale d'Arenc - 24/01/1976

©J. Windenberger – affiches contre la prison illégale d’Arenc – 24/01/1976

A partir du XXe siècle, Marseille est une très grande ville dont l’impressionnante croissance provient de l’industrie nouvelle qui concentre les usines et les hommes dans un rayon de 50km. Le port et le littoral concentre une intense activité puisque c’est ici qu’arrive et repart la marchandise une fois transformée dans les industries du nord de la ville par exemple. Marseille a ainsi accueilli de manière successive à partir du XVIIe siècle trois vagues migratoires principales : les Italiens, les Arméniens et les Nord-africains.

 

 

  • Filippi Jean-François, “Les travailleurs étrangers dans les Bouches-du-Rhône. Quelques résultats issus de l’exploitation du recensement général de la population de 1975 et de l’enquête sur la structure des emplois de 1976”, Sud Information économique Provence-Alpes-Côte d’Azur, n°31, janvier-février 1978, p. 21-40.
  • Vidal Christiane, “Chronique statistique des étrangers à Marseille”, Méditerranée, n°18, 3e trimestre 1974, p. 93-98
  • Blanchard Pascal, Boëtsch Gilles, Marseille, porte Sud 1905-2005. Un siècle d’histoire coloniale et d’immigration, Paris, La Découverte, 2005, 239 p.
  • Cubells Claude, “Les étrangers à Marseille (1880-1939)”, Hommes et Migrations, 1989, p. 43-44. Echinard Pierre, Témime Emile, Migrance : Histoire des migrations à Marseille, La Calade, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, v. [1-4 ].
  • Etienne Bruno, “Le cas de Marseille”, Pouvoirs, n°47, 1988, p. 115-122.
  • Fournier Pierre, Mazzella Sylvie (dir.), Marseille, entre ville et port : les destins de la rue de la République, Paris, La Découverte, 2004, 314 p.
  • Gastaut Yvan, “Marseille cosmopolite après les décolonisations, un enjeu identitaire“, Cahiers de la Méditerranée, n°69, 2005, p. 269-285.
  • Gensonnet Laurent, Marseille et ses étrangers. Attitudes et mentalités 1780-1830, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille, 1980, 136 p.
  • Gibert Morgane , Nielsen Willy , Reviron D. , Chiaroni J. , Temime Emile, Boetsch Gilles, “Processus de peuplement et diversité génétique d’une ville euro-méditerranéenne : le cas de Marseille.” in Marcilloux Patrice (dir.), Les hommes en Europe, Paris, Editions du CTHS, 2003, p. 289-299.
  • Hayot Alain, “Marseille, de la ville hier d’intégration à la ville d’exclusion”, in Sociales institut syndical d’études et de recherches économiques et, Eléments pour une prospective des mouvements migratoires. Séminaire international, Paris, 1992-1993, Montreuil, ISERES, 1994, p. 73-85.
  • Jarry Denise (dir.), Les travailleurs étrangers dans la commune de Marseille, Marseille, AGAM, 1975.
  • Jeanmougin Yves, Marseille/Marseilles, Marseille, Parenthèses, 1992, 111 p.
  • Joutard Philippe, “Marseille cosmopolite. Mythes et réalités”, Hommes et migrations, n°1092, 1986, p. 20-24.
  • Kone Daouda, “Passage de relais à Marseille : noirs africains et maghrébins ensemble”, Mondes et développement, vol. 23, n°91, 1995.
  • Kone Daouda, “Noirs-Africains et Maghrébins ensemble dans la ville”, Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 11, n°1, 1995, p. 99-114.
  • Lombardi Dominique (dir.), Un, deux, trois, Savine, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, 1994, 110 p.
  • Lorcerie Françoise (dir.), Les populations d’origine maghrébine et comorienne de Marseille, Aix-en-Provence, IREMAM, 1999, 184 p.
  • Manry Véronique, “Belsunce 2001 : chronique d’un cosmopolitisme annoncé ?” Mediterraneans/Méditerranéennes, n°13, printemps, 2002.
  • Mascolo Dominique, “Marseille malade de ses immigrés”, La Revue de l’UFCV, n°227, 1986, p. 12-19
  • Morel Bernard, “Marseille : centralités et immigration méditerranéenne”, Hérodote, n°45, avril-juin 1987, p. 17-30.
  • Peraldi Michel, “Marseille. Mouvements migratoires et peuplement”, in Tarrius Alain, Marotel Geneviève, Peraldi Michel (dir), Aménagement à contretemps. Nouveaux territoires immigrés à Marseille et Tunis, Paris, L’Harmattan, 1988.
  • Pizzorni Florence, Massaoui Abderrahmane (dir.), Parlez-moi d’Alger. Marseille-Alger au miroir des mémoires. Catalogue de l’exposition du Fort-Saint-Jean du 7 novembre 2003 au 15 mars 2004, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003, 182 p.
  • Raymond Pierre, L’immigration dans la zone de Fos(1973-1974). Thèse de 3e cycle, École des Hautes Études en Sciences Sociales, 1977, 279 p.
  • Sanmarco Philippe, Morel Bernard, Marseille, l’endroit du décor, Marseille, Edisud, 1985, 192 p.
  • Sauje Jean, Les éléments étrangers à Marseille de 1871 à 1914, mémoire de D.E.S, Université d’Aix- Marseille, 1962, 139 p.
  • Sow Abiboulaye, “Africains et Asiatiques dans l’économie informelle à Marseille”, Hommes et Migrations, n°1233, septembre-octobre 2001, p. 58-71.
  • Sportiello Anne, Les pêcheurs du Vieux-Port. Fêtes et traditions de la communauté des pêcheurs de Saint-Jean, Marseille, Éditions Jeanne Laffitte, 1981, 306 p.
  • Temime Emile, “Marseille, ville de migrations”, Vingtième siècle, n°7, 1985, p. 37-50.
  • Temime Emile, “Marseille, ville de métissage culturel”, Passerelles, n°5, 1992, p. 5-9.
  • Temime Emile, “Marseille. Des solidarités anciennes… au brassage culturel“, Confluences Méditerranée, n°10, 1994.
  • Temime Emile, “Marseille XXe siècle : de la dominante italienne à la diversité maghrébine”, Revue Européenne des Migrations Internationales, n°1, 1995, p. 9-20.
  • Temime Emile, Marseille transit : les passagers de Belsunce, Paris, Autrement, 1995, 139 p.
  • Temime Emile, “Immigration portuaire à la fin du XIXe siècle. Le cas de Marseille”, in Blanc-Chaléard Marie-Claude, Douki Caroline, Dyonet Nicole, Milliot Vincent (dir.), Police et migrants. France 1667-1939, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2001, p. 251-262.
  • Temime Emile, “L’immigration à Marseille au XXe siècle”, Historiens et géographes, n°384, octobre- novembre 2003, p. 309-320.
  • Vidal Christiane, “Le seuil des tolérance aux étrangers. Étude géographique : à la recherche de paramètre avec l’exemple de la commune de Berre”, Sociologie du Sud-Est, nos 5-6, juillet-octobre 1975, p. 135-145.
  • Vidal Christiane, “La population étrangère dans la région de Fos-étang de Berre”, Méditerranée, n°25, 2e trimestre 1976, p. 83-94.
  • Véronique Marzo, La géographie de l’histoire: l’histoire de l’immigration au prisme de l’histoire de la Politique de la ville. Une illustration à Marseille, Migrance HS 2013
  • Afghans
    • Nassim Nafi, De Kaboul à Marseille : voyage d’une Afghane : témoignage, Paris, Indigo & Côte- femmes, 1998
  • Africains (subsahariens)
    • Bava Sophie, “Variations autour de trois sites mourides dans la migration”, Autrepart, n°36, 2005, p. 105-122.
    • Bertoncello Brigitte, “Les marins africains de Marseille : histoire d’un ancrage”, Hommes et migrations, n°1224, mars-avril, 2000, p. 22-28.
    • Bertoncello Brigitte, Brédeloup Sylvie, “Le Marseille des marins africains”, Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 15, n°3, 1999, p. 177-197.
    • Bredeloup Sylvie, “Les pas d’un marin noir à Marseille et leurs ajustements : du port au zinc”, in Fournier Pierre, Mazzella Sylvie (dir.), Marseille, entre ville et ports. Les destins de la rue de la République, Paris, La Découverte, 2004, p. 273-287.
    • Jubert Anne-Laure, Pratiques et décors de l’espace domestique des Sénégalais de Marseille, Mémoire de maîtrise, Université d’Aix-Marseille I, 1996.
    • Kane Moctar, “Les sans-papiers de Marseille”, La Médina, n°19, janvier 2003, p. 18-20
    • Kone Daouda, Les mobilités des Noirs africains dans l’aide métropolitaine marseillaise, Thèse de sociologie, Université de Toulouse Le Mirail, 1996, 240 p.
    • Liore Julie, Pratiques vestimentaires et esthétiques des populations d’Afrique de l’Ouest à Marseille (Sénégal, Mali, Guinée, Bénin, Togo), Mémoire de maîtrise, Université d’Aix-Marseille I, 1997.
    • Petit Agathe, La mort au loin. Les pratiques funéraires des ressortissants d’Afrique de l’Ouest à Marseille, Mémoire de DEA, EHESS, 1998, p.105.
    • Poutignat Philippe, Streiff-Fenart Jocelyne, “Réseaux et trajectoires d’étudiants africains”, Revue internationale de Sociologie, 10, n°3, 2000, p. 385-404.
    • Van Den Avenne Cécile, Changer de vie, changer de langues. Paroles de migrants entre le Mali et Marseille, Paris, L’Harmattan, 2004, 316 p.
  • Arméniens
    • Belmonte Lydie, De la petite Arménie au boulevard des Grands Pins. Evolution de l’espace communautaire arménien d’un quartier de Marseille des origines à nos jours, Marseille, P. Tacussel, 1999, 248 p.
    • Belmonte Lydie, “ La Petite Arménie à Marseille”. Histoire de la communauté arménienne à Marseille à travers le boulevard des Grands Pins à Saint Loup, Marseille, Éditions Jeanne Laffitte, 2004, 224 p.
    • Breuils Edwige, Les Arméniens à Marseille. Une mémoire en quête de reconnaissance de 1965 à nos
      jours, Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 2004, 140 p.
    • Guldalian Gisèle, Les Arméniens de Gardanne de 1920 à 1940, Mémoire de maîtrise, Université d’Aix- Marseille I, 1998, 108 p.
  • Chinois
    • Baille Barbara, La communauté chinoise de Marseille : diversité. Emigration post-1949, Mémoire de maîtrise d’ethnologie, Université d’Aix-Marseille I, 1991, 104 p.
    • Baille Barbara, “Chinois de Marseille”, Revue européenne des Migrations Internationales, n°1, 1995, p. 115-124.
    • Gainon Marie-Agnès, Les Chinois d’Outre-Mer : une destination, la France, une ville, Marseille, mémoire de maîtrise d’ethnologie, Université d’Aix-Marseille I, 1987, 266 p.
    • Maillet Etienne, Les immigrés d’origine chinoise de la région d’Aix et de Marseille, mémoire de maitrise d’ethnologie, Université d’Aix-Marseille, 1988, 104 p.
  • Comoriens
    • Dewitte Philippe, “Ibrahim, au coeur de Marseille”, Hommes et Migrations, n°1215, septembre-octobre, 1998.
    • Harzoune Mustapha, “Un fil entre les Comores et Marseille”, Hommes et migrations, n°1253, janvier- février 2005, p. 118-121.
    • Merane Mahmoud , Adam Houssein, Thomas Guillain, “Les Comoriens de Marseille entre coutume et commerce”, Hommes et migrations, n°1224, mars-avril 2000, p. 62-70.
    • Slimani-Direche Karina, Le Houérou Fabienne, Les Comoriens à Marseille : d’une mémoire à l’autre, Paris, Editions autrement, 2002, 179 p.
  • Espagnols
    • Boulanger Patrick, Contribution à l’étude de l’immigration : les Espagnols de Marseille (1890-1900), mémoire de D.E.S, Université d’Aix-Marseille, 1972, 94 p.
    • Pasqualini Stéphane, Espagnols et républicains à Marseille de 1945 à nos jours, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, université Aix-Marseille I, 1998, 155 p.
    • Temime Emile, “Evolution et problèmes d’intégration d’une minorité étrangère. Les Espagnols dans le sud-est de la France de 1861 à 1936 : étude spécifique du cas marseillais”, Ethnologie française, n°3, 1977, p. 245-254.
    • Tomasi Lesaignoux Annie, Les Espagnols dans les Bouches-du-Rhône de 1870 à 1940, Thèse d’histoire, Université d’Aix-Marseille, 1984, 373 p. et 120 p.
  • Grecs
    • Allessandri Michèle, Bonnety Sylviane, La Communauté hellénique de Marseille au XXe siècle, mémoire de maîtrise, Université d’Aix-Marseille, 1972.
    • Echinard Pierre, Grecs et philhellènes à marseille de la Révolution française à l’indépendance de la
      Grèce, Marseille, Institut historique de Provence, 1973, 331 p.
    • Echinard Pierre, “Grecs de Marseille et d’ailleurs”, in Gervereau Laurent, Milza Pierre, Temime Emile (dir.), Toute la France. Histoire de l’immigration en France au XXe siècle, Paris, Somogy Éditions d’Art, 1998, p. 78-83.
    • Mandilara Anna, The Greek Business Community in Marseille, 1816-1900: Individual and Network strategies, Thesis, European University Institute, 1998, 489 p.
    • Paris Erato, “Les Grecs de Marseille dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Une perspective nationale et transnationale,” Revue Européenne des Migrations Internationales, 17, n°3, 2001, p. 23-41.
    • Terzoglou Marie-Dominique, Les réfugiés et immigrés grecs à Marseille et dans le département des Bouches-du-Rhône 1919-1939, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix- Marseille I, 1994, 230 p. + 150 p.
  • Italiens
    • Albert Magali, L’immigration italienne dans la commune d’Aubagne de 1891 à 1911, Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille, 1980.
    • Arnaudo G.B., Gli Italiani a Marsiglia. Lettere sei alla Gazzetta piemontese, Torino, 1881.
    • Augustoni Allessandro, Salvo Luca, “L’émigrazione dalla valle arroscia verso il sud-est della Francia : le fonti demografiche”, Recherches régionales, n°spécial, 3e trimestre, 1995, p. 161-183.
    • Blanc Catherine, Une nourrice piémontaise à Marseille : Souvenirs d’une famille d’immigrés italiens, Forcalquier, Alpes de lumière, 2004, 79 p.
    • Bonnard E., Taffanelli M., Les Italiens de Marseille de 1921 à 1929, Mémoire d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille, 1970,
    • Botto Aldo, “La situation de la colonie italienne après la Libération”, Cahiers de la Méditerranée, n°12, 1976,
    • Bruschi C. , Témime Emile, Vertone Teodosio, Gli Italiani nella Francia del Sud e in Corsica (1860-1980), Milano, Italy, F. Angeli, 1988, 238 p.
    • Diomelli Lionello, “Notes sur les aspects politiques de l’émigration pisane en Arles, en Camargue et dans les environs immédiats”, Etudes vauclusiennes, n°XXXVI, juillet-décembre, 1986, p. 7-12.
    • Dottori Marcel, Histoire d’une migration : la migration toscane dans les quartiers Nord-littoral de
      Marseille 1906-1936, Thèse de doctorat en histoire contemporaine, Université de Nice, 2006, 438 p.
    • Faidutti-Rudolph Anne-Marie, “Rencontres franco-italiennes. L’émigration italienne dans le Sud-Est de la France (1870-1980). De la marginalisation à l’intégration. Rapport introductif”, in Temime Emile,
    • Leberle Ulrich, Les immigrés italiens de Marseille pendant la Première Guerre Mondiale, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 2000, 147 p.
    • Margarot Serge, Engagements et travaux des ouvriers italiens à Arles (1926-1954), mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 1993, 238 p.
    • Mas Marie-Romaine, Les prénoms effacés. Chronique d’une famille italienne immigrée à Marseille à la fin du XIXe siècle, Paris, L’Harmattan, 2004, 172 p.
    • Milza Pierre, Voyage en Ritalie, Paris, Payot, 1995, 530 p.
    • Mourgues L., L’assimilation des Italiens dans les Bouches-du-Rhône, Paris, Service social d’aide aux émigrants, 1953.
    • Sportiello Anne, La mémoire collective d’une immigration : le cas des pêcheurs napolitains du Vieux- port de Marseille, Thèse de sociologie, Université d’Aix -Marseille, 1983, 607 p.
    • Temime Emile, “Les Italiens dans la région marseillaise pendant l’entre-deux-guerres”, in Milza Pierre (dir.), Les Italiens en France de 1914 à 1940, Rome, École française de Rome, 1986, p. 547-575.
    • Temime Emile, “L’emploi italien à Marseille dans les années vingt”, in Italienne, Centre d’études et de documentation sur l’émigration, L’immigration italienne en France dans les années 20. Actes du colloque franco-italien, Paris, 15-17 octobre 1987, Paris, CEDEI, 1988, p. 355-370.
    • Temime Emile, “Des générations d’Italiens : l’exemple d’Aubagne (1881-1921)”, in Temime Emile, Vertone Teodosio (a cura di), Gli Italiani nella Francia del Sud e in Corsica (1860-1980), Milano, Franco Angeli, 1988, p. 154-167.
    • Temime Emile, “Italiens de Tunisie à Marseille. Une intégration en plusieurs temps”, in Bechelloni Antonio, Dreyfus Michel, Milza Pierre (dir.), L’intégration italienne en France. Un siècle de présence italienne dans trois régions françaises (1880-1980), Bruxelles, Complexe, 1995, p. 219-226.
    • Tirel Romane, “De l’Italien au marsouin : migrations transfrontalières, espaces et identités (1870-1930)”, Cahiers de la Méditerranée, n°58, juin 1999, p. 39-57.
  • Juifs étrangers
    • Barberi-Moine Laurent, Marseille, terre d’accueil des juifs d’Egypte 1956-1957, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 1996, 144 p.
    • Berceot Florence, La communauté juive de Marseille sous la IIIe République : regard sur les femmes, assimilation, renaissance, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 1991, 521 p.
    • Bertello Emilie, Le Conseil représentatif des Institutions juives de France Marseille-Provence (1967-2006), Mémoire de Master 1, Université Aix Marseille I, 2007, 55 p.
    • Hazzan Guy, Les juifs de Marseille de 1815 à 1870, Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-en-Provence, 1969.
    • Mahé Myriam, Étude des composantes de l’identité de la communauté juive de Marseille de l’après- guerre (1945) aux années 1980. Analyse d’après la presse juive, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 1996, 114 p.
    • Niddam Yolande, Les Juifs de Marseille de 1870 à 1914, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 1972, 97 p.
  • Libanais
    • Nasser Liliane, Libanais à Marseille aux XIXe et XXe siècles, thèse d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 2007, 408 p.
  • Maghrébins
    • Bareki Slaheddine, “L’islam dans la ville : l’exemple de Marseille”, Migrants-Formation, n°82, septembre, 1990, p. 82-91.
    • Conti Philippe, Batlle Yan, On dirait le Sud. Mareth-Cassis, de l’exil à la mémoire, Marseille, Images en manoeuvre éditions, 2004, 117 p.
    • Emsellem Sylvie, L’immigration algérienne à Marseille de 1919 à 1939, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 1996, 154 p.
    • Klébert-Desaix Maison pour tous, Réflexion sur la deuxième génération tunisienne à Marseille, Marseille, Maison pour tous Klébert-Desaix, 1986, 47 p.
    • Leprun, “Genèse d’un projet non-avenu : le village de kabyle de Marseille 1916-17”, Rives nord- méditerranéennes n°7, 1992.
    • Marco Mireille, “Dossiers sur les Algériens à Aix-en-Provence”, Cahiers nord-africains, n°90-91, 1962. Mebkhout Setti, Réflexion sur l’immigration nord-africaine à propos d’une enquête conduite à Marseille auprès de 100 Nord-Africains, Thèse, Université d’Aix-Marseille I, 1983.
    • Mercey Nadia, Le troisième âge de l’immigration marocaine en France. Comment prendre en compte le « devenir vieux » des « isolés » entre les deux rives ?, mémoire de master 2 de management interculturel et médiation religieuse, Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, 2005, 86 p.
    • Missaoui Lamia, “Tunisiens à Belsunce : trajectoires exemplaires”, Histoires de développement, vol. 33, 1996.
    • Panza Bernard, L’immigration nord-africaine à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône de 1906 à 1939, mémoire de maîtrise, Université d’Aix-en-Provence, 1976, 140 p.
    • Panza Bernard, Contribution à l’étude de l’immigration : l’immigration nord-africaine à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, mémoire de D.E.S, Université d’Aix-Marseille, 1977, 140 p.
    • Soubiran-Paillet Francine, Les immigrés nord-africains de la région niçoise et la règle de droit : un exemple de contact interculturel à la faveur de l’entrée en relation avec la justice française, Thèse de doctorat en recherches interethniques et interculturelles, Université de Nice, 1980, 501 p.
    • Temime Emile, “Des Kabyles à Marseille”, Confluences Méditerranée, n°39, automne 2001, p. 119-128.
  • Suisses
    • Lopez Renée, “Les Suisses à Marseille : une immigration de longue durée “, Recherches régionales, janvier-mars, 1987, p. 49-74.
  • Tsiganes
    • Bordigoni Marc, “Gitans et saisons en Calavon”, Études Tsiganes, 2e semestre, 1998, p. 47-71.
    • Les gitans sédentaires les plus démunis. Un exemple : Marseille. Quelles solutions ?, Marseille, AREAT, 1990,107 p.
  • Turcs
    • Garcia Christine, La communauté turque de Marignane d’après une enquête orale, mémoire, Université d’Aix-Marseille, s.d, 60
  • Vietnamiens
    • Guillemin Alain, “Les Vietnamiens à Marseille au miroir du “Panam””, in Fournier Pierre, Mazzella Sylvie (dir.), Marseille, entre ville et ports. Les destins de la rue de la République, Paris, La Découverte, 2004, p. 258-272.
  • Généralités
    • Brunetti Pierre, “Les travailleurs étrangers à Fos sur Mer”, Projet, n°66, juin, 1972, p. 724-732.

    • Chambre de commerce et d’industrie de Marseille, “Immigration et économie. Le travailleur migrant dans les Bouches-du-Rhône.” Cahiers de documentation, 2e trimestre, 1973.
    • Deferre Gaston, “Le contrat de programme en faveur des travailleurs immigrés à Marseille”,
      Administration, n°91, mars, 1976, p. 72-73.
    • Fettouhi-Tani Mehdi, Mines et migrations dans le Bassin des Bouches-du-Rhône 1920-1939, Mémoire de maîtrise, Université d’Aix-Marseille I, 1999, 151 p.
    • Guerry Linda, “Main-d’œuvre étrangère” et marché du travail dans la région de Marseille (1918-1939). La question du genre”, Hommes et migrations, n°1263, septembre-octobre 2006, p. 26-34.
    • Kristiansen Annes, Baechler Sylvie, Situation de travail des immigrés africains employés dans les entreprises de La Ciotat, Mémoire de maîtrise de sociologie, Université de Nice, 1978, 108 p.
    • Tomasi-Lesaignoux Annie, “Les travailleurs étrangers au sein de la Société Anonyme de St Martin de Crau (1904-39)”, Recherches régionales, janvier-mars 1982.
  • Commerce
    • Bava Sophie, “Reconversions et nouveaux mondes commerciaux des mourides à Marseille”, Hommes et migrations, n°1224, 2000, p. 46-55
    • Bertoncello Brigitte, Bredeloup Sylvie, Colporteurs africains à Marseille. Un siècle d’aventures, Paris, Autrement, 2004, 167 p.
    • Bouillon Florence, “Au Roi du kebab. Restauration à la sauvette et dynamique commerciale métissée”, in Fournier Pierre, Mazzella Sylvie (dir.), Marseille, entre ville et ports. Les destins de la rue de la République, Paris, La Découverte, 2004, p. 242-257.
    • Bredeloup Sylvie, “Marseille, carrefour des mobilités africaines”, in Peraldi Michel (dir), Cabas et containers. Activités marchandes informelles et réseaux migrants transfrontaliers, Paris, Maisonneuve & Larose, 2001, p. 65-106.
    • Ebin Victoria, “Les commerçants mourides à Marseille et à New-York. Regard sur les stratégies d’implantation”, in Grégoire Emmanuel, Labazee Pascal, Les grands commerçants d’Afrique de l’Ouest. Logiques et pratiques d’un groupe d’hommes d’affaires contemporains, Paris, Karthala-ORSTOM, 1993, p. 101-123.
    • Fustier Nathalie, Les stratégies des grandes surfaces vis-à-vis de la demande immigrée : l’exemple des hypermarchés de la région d’Aix-Marseille, Mémoire de DEA, Université d’Aix-Marseille I, 1998,
    • Manry Véronique, “La paix du marché ? Socialisation et légitimation des échanges dans un espace marchand. Le cas du marché aux Puces de Marseille”, in Peraldi Michel (dir.), La fin des norias ? Réseaux migrants dans les économies marchandes en Méditerranée, Paris, Maisonneuve & Larose, 2002, p. 377-395.
    • Mazzella Sylvie, “L’arrière-boutique du port de Marseille. Commerçants établis et kamikazes d’origine maghrébine”, in Peraldi Michel (dir), Cabas et containers. Activités marchandes informelles et réseaux migrants transfrontaliers, Paris, Maisonneuve & Larose, 2001, p. 133-164.
    • Missaoui Lamia, “Généralisation du commerce transfrontalier : petit ici, notable là-bas ; Marseille et ses étrangers”, Revue Européenne des Migrations Internationales, 11, n°1, 1995, p. 53-75.
    • Peraldi Michel, “Marseille : réseaux migrants transfrontaliers, place marchande et économie de bazar”, Cultures & conflits, nos 33-34, printemps-été 1999, p. 51-67.
    • Sengel Marie, “Ouvrir un commerce à son compte, se faire un nom. Itinéraires de migrants subsahariens installés au marché de Noailles (Marseille, 1er) : 1980-2000.” in Bruno Anne-Sophie, Zalc Claire (dir.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (XIXe-XXe siècle). , Paris, Publibook, 2006, p. 137-154.
    • Tarrius Alain, Du commerce communautaire aux réseaux mondiaux des économies souterraines. Initiatives d’immigrés et d’entrepreneurs maghrébins à partir du quartier Belsunce à Marseille, Toulouse, université de Toulouse-Le-Mirail, 1995, 177p.
    • Tarrius Alain, “Territoires circulatoires des entrepreneurs commerciaux maghrébins de Marseille : du commerce communautaire aux réseaux de l’économie souterraine mondiale”, Journal des Anthropologues, n°59, hiver 1995, p. 15-36.
    • Tarrius Alain, “Naissance d’une colonie : un comptoir commercial à Marseille”, Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 11, n°1, 1995, p. 21-52.
    • Tarrius Alain, Economies souterraines : le comptoir maghrébin de Marseille, La Tour-d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2000, 224 p.
  • Travail agricole et ruralité
    • Claude Gérard, “L’intégration en milieu rural : les Toscans de Saint-Rémy de Provence”, in Italienne Centre d’études et de documentation sur l’émigration, L’immigration italienne en France dans les années 20. Actes du colloque franco-italien, Paris, 15-17 octobre 1987, Paris, CEDEI, 1988, p. 371-382.
    • Collectif, “Les travailleurs immigrés clandestins dans l’agriculture des Bouches-du-Rhône”, in Bourquelot Françoise (dir.), Salariat agricole et migrations en Méditerranée, Paris, Ridaam, 1996, p.61-62.
  • Immigration féminine
    • Abderrezak-Lezeau Souad, Enquête-participation sur l’évolution de la vie culturelle des femmes immigrées maghrébines : Marseille et sa région, Marseille, ADRIM, 1985, 37 p.
    • Delafontaine Rozenn, “Les femmes et la famille, au coeur de la communauté comorienne de Marseille”, Hommes et migrations, n°1215, septembre-octobre 1998, p. 21-31.
    • Krzywkowski Dominique, L’ intégration des jeunes algériennes au milieu occidental dans le bidonville des abattoirs d’Aix-en-Provence, mémoire, Université d’Aix-Marseille, 1969, 60 p.
    • Radi Saadia, “Mariage religieux et concubinage chez les musulmanes de Marseille”, Les Cahiers de l’IREMAM, n°2, 1992, p. 43-48.
    • Sengel Marie, “Nana-Benz à Noailles”, Hommes et Migrations, n°1224, mars-avril 2000, p. 71-78.
    • Hassani Hamada, Immigration : acculturation des femmes comoriennes à Marseille, mémoire de maîtrise sous la direction de Danièle Bleitrach, Université de Provence, 1993
  • Éducation et formation
    • Baillon Jean-Claude (dir.), Marseille. Histoires de famille, Paris, Autrement, 1989, 204 p.
    • Buccelle Bernadette, L’évolution et l’intégration des familles migrantes à Marseille : recherche sur les traditions et les ruptures, mémoire de DEA, Université Aix-Marseille I, 1987, 103 p.
    • Direche-Slimani Karima, “Endogamie et intégration. Analyse des attitudes face au mariage de jeunes Marseillais d’origine kabyle”, Les Cahiers de l’iREMAM, n°2, 1992, p. 31-42.
    • Dupont Claude, “Marseille Nord Story. Des enfants étrangers parmi nous…” Migrations et pastorales, n°153, juillet-août, 1982.
    • Hily Marie-Antoinette, Poutignat Philippe, “La famille maghrébine entre visibilité et invisiblité : variations selon les contextes locaux”, Revue Européenne des Migrations Internationales, 14, n°3, 1998, 7-26.
    • Magnan Francis, Dessemond Maurice, De l’Orient si proche… Histoire d’une famille marseillaise venue d’Alep : les Daher, Marseille, Livandi/Editions européennes de Marseille-Provence, 2000, 303 p.
    • Streiff-Fenart Jocelyne, Tabuteau Bernard, “Le mariage des jeunes maghrébins à Marseille”, Sud Information économique Provence-Alpes-Côte d’Azur, n°75, 1988, p. 12-16.
  • Logement
    • Bennecib Slimane, La crise du logement en France et ses répercussions sur les conditions de logement des travailleurs immigrés algériens : le cas de Marseille, mémoire de DEA, Université de Provence, 1980,.
    • CGT, italiens Institut national confédéral de défense et d’assistance sociale aux travailleurs, Mémoire sur le relogement des familles des travailleurs migrants dans les Bouches-du-Rhône, Paris, Bureau National de Coordination INCA-CGT, 1979, 13 p.
    • Pitrou Agnès, “Le logement des Nord-Africains à Marseille”, Cahiers nord-africains, n°82, février- mars 1961, p. 5-61.
  • Santé, protection sociale
    • Bah Mamadou Djan, Etude du profil social et sanitaire des patients étrangers originaires d’Afrique de l’Ouest hospitalisés à l’Hôpital de la Conception pendant la période 2001-2002, mémoire en méthodes d’analyse des systèmes de santé, Université d’Aix-Marseille 2, 2003.
    • Bonnabel Florence , Jurdan Christine, Dherbey Brigitte, L’accès des migrants âgés aux services : l’exemple du centre-ville de Marseille, Marseille, Institut de gérontologie sociale, 1998, 119 p.
    • Pitaud Philipe, “L’accès des migrants âgés aux services. L’exemple du centre ville de Marseille : extrait d’une recherche-action”, Migration Santé, nos 99-100, 2e et 3e trimestre 1999, p. 77-96.
    • Badra Deldhoum, Les “transparents” du quartier Belsunce, mémoire, Université de droit et des sciences d’Aix Marseille III.
  • Territoires
    • Affandi Elkana, “Mobilités des habitants d’un village périurbain marseillais : le poids de l’histoire”, Les Annales de la Recherche Urbaine, nos 59-60, juin-septembre, 1993, p. 100-108.
    • Anselme Michel, “La formation des nouveaux territoires urbains et leur crise. Les quartiers nord de Marseille”, Peuples méditerranéens, n°43, 1988, p. 121-129.
    • Ascaride Gilles, Condro Salvatore, Traitement public d’une population particularisée. Les isolés dans l’enjeu du centre-ville de Marseille, Paris, L’Harmattan,, 2001, 287 p.
    • Carreno Jean-André, Immigration et ségrégation urbaine : le cas de Marseille, Thèse de sociologie, Université d’Aix-Marseille, 1977, 339 p.
    • Carreno Jean-Alain , Hayot Alain, Lesme F., Le quartier de la porte d’Aix à Marseille : essai d’ethnologie d’un centre urbain, Aix-en-Provence, Cahiers du CERESM, 1974.
    • Cesari Jocelyne , Moreau Alain, Schleyer-Lindenmann Alexandra, « Plus marseillais que moi tu meurs ! ». Migrations identités et territoires à Marseille, Paris, L’Harmattan, 2001, 187 p.
    • Condro Salvatore, Ascaride Gilles, La ville précaire. Les « isolés » du centre ville de Marseille, Paris, L’Harmattan, 2001, 288 p.
    • Delgado Dominique, Jeanmougin Yves, Belsunce, mémoires d’hier à aujourd’hui, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, 75 p.
    • Dell’Umbria Alessi, Histoire universelle de Marseille. De l’an mil à l’an deux mille, Marseille, Agone, 2006, 756 p.
    • Duchac René (dir.), Facteurs urbains de l’adaptation des immigrés maghrébins (étude comparative de trois quartiers de Marseille), Aix-en-Provence, CERESM, 1974, 64 p.
    • Hayot Alain, “De Chicago à Marseille : centralité urbaine, mode d’implantation des migrants et cohabitation pluri-ethnique”, in Ethnologues dans la ville, Lyon, 112e congrès des sociétés savantes, 1987.
    • Henu Elise, “Recomposition urbaine et gestion communautaire. La résorption du bidonville de Lorette”, Géographie et cultures, n°26, été 1998, p. 45-61.
    • Hénu Elise, “La résorption du bidonville de Lorette, histoire de vies, histoire de villes”, Hommes et Migrations, n°1213, mai-juin, 1998, p. 89-97.
    • Moreau Alain, “Migrants et sociétés urbaines en Europe : l’exemple de Marseille et de Francfort-sur-le- Main”, Migrations études, n°90, octobre, 1999.
    • Tarrius Alain, “L’entrée dans la ville : migrations maghrébines et recompositions des tissus urbains à Tunis et à Marseille”, Revue Européenne des Migrations Internationales, nos 1-2, 1er-3e trimestre 1987, p. 131-148.
    • Tarrius Alain, “La nouvelle aire d’influence marseillaise : mobilités maghrébines”, in Tarrius Alain, Marotel Geneviève, Peraldi Michel (dir.), L’aménagement à contre-temps. Nouveaux territoires immigrés à Marseille et Tunis, Paris, L’Harmattan, 1988, p. 94-106.
    • Tarrius Alain, “Migrants et aménageurs : Tunis, Marseille”, in Meyer Mireille, Althabe Gérard (dir.), Des migrants et des villes. Mobilité et insertion. Actes du séminaire “Villes et Migrations”, 11-12 janvier 1988, Aix-en-Provence, IREMAM, 1988, p. 77-98.
    • Tarrius Alain, “Le quartier maghrébin de Belsunce à Marseille : ville-monde ou nouveau comptoir colonial méditerranéen ?” in Gallissot René, Moulin Brigitte (dir.), Les quartiers de la ségrégation.
    • Tarrius Alain, Les nouveaux cosmopolitismes : mobilités, identités, territoires, La Tour d’Aigues, Aube, 2000, 265 p.
    • Tarrius Alain, Peraldi Michel, L’Aménagement à contre-temps. Nouveaux territoires immigrés à Marseille et à Tunis, Paris, L’Harmattan, 1988, 180 p.
  • Violence et criminalité
    • Planche Jean-Louis, “Modèle de souveraineté français. Incivilités et violences à Oran et Marseille, 1919-1939″, Cahiers de la Méditerranée, n°61, décembre 2000, p. 91-119.
    • Regnard-Drouot Céline, Nécessité et honneur : violences quotidiennes, violences criminelles à Marseille (1851-1914), Thèse d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 2006, 866p
    • Philippe Pujol, French deconnection, Robert Laffon, Paris, 2014
  • Religions
    • Bareki Slaheddine, “L’islam dans la vile : l’exemple de Marseille”, Migrants-Formation, n°82, septembre, 1990, p. 82-91.
    • Bava Sophie, Routes migratoires et itinéraires religieux. Des pratiques religieuses des migrants sénégalais mourides entre Marseille et Touba, Thèse d’anthropologie, EHESS, 2000, 481 p.
    • Clerc Anna, “Marseille : voyage en islam”, Cahiers de l’Orient, n°3, 3e trimestre, 1986, p. 43-56.
    • Direche-Slimani Karima, Le Houerou Fabienne, “L’islam comorien ou l’itinéraire d’um imam marseillais”, Hommes et migrations, n°1215, septembre-octobre 1998, p. 50-56.
    • Granet Colette, Enclavement administratif et processus d’intégration. Espaces publics, fictions communautaires : les mosquées-monuments de lyon et Marseille, Lyon/Marseille, CERFISE, 1993, 150 p.
    • Mazauric Aurélia, “Marseille : remous autour d’une mosquée”, Les Cahiers de l’Orient, nos 16-17, 4e trimestre, 1989, p. 35-45.
    • Renard Michel, “Aperçu sur l’histoire de l’islam à Marseille, 1813-1962. Pratiques religieuses et encadrement des Nord-Africains“, Outre-Mer. Revue d’Histoire, nos 340-341, 2e semestre, 2003, p. 269-296.
    • Roudil Céline, L’Église catholique et Juifs à Aix-en-Provence et à Marseille de 1870 à 1939, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 1995, 389 p.
    • Sechaud Frédéric, “Sociologie religieuse ou anthropologie politique de l’alimentation ? Une enquête sur l’alimentation musulmane à Marseille en 1989”, in Etienne Bruno (dir.), L’Islam en France, Paris, Éditions du CNRS, 1990, p. 313-330
  • Culture et médias
    • Roca Patrice, Les radios locales et les populations d’origine maghrébine dans la cité : essai d’analyse comparative à travers les exemples de Radio Maritima à Martigues et Radio Gazelle à Marseille, mémoire de maîtrise de sociologie, IEP Aix, 13.
    • Rumhild Benkaaba Katrine, “Communautés communicantes : étude de quatre radios à Marseille”, Revue Européenne des Migrations Internationales, n°2, 2003, p. 127-140.
    • Sberna Béatrice, Une sociologie du rap à Marseille : identité marginale et immigrée, Paris, L’Harmattan, 2001, 241 p.
    • Spinoza Marjorie, Reggae à Marseille. Histoire d’une passion métissée, mémoire de maîtrise, Université Paris III, 2001,
    • Temime Emile, “Les journaux italiens à Marseille de 1870 à 1914”, Affari sociali internazionali, nos 3-4, 1977, p. 209-23.
    • Temime Emile, “Les journaux italiens à Marseille de 1870 à 1914”, in Duroselle Jean-Baptiste, Serra Enrico (a cura di), L’Emigrazione italiana in Francia prima del 1914, Milano, Franco Angeli, 1978, p. 209-223.
  • Associations
    • Balla Etienne, Leborgne Mathieu, “Les associations du kaléidoscope marseillais. Enquête“, La tribune fonda, n°149, 2001, p. 49-93.
    • Favre Marie-Ange, “Marseille : une enquête auprès des associations issues de l’immigration”, Hommes et libertés, n°115, juillet-août 2001, p. 54-55.
    • Hoffman Gardette Estelle, La “médiation culturelle” : intermédiaires culturels et associations issues de l’immigration algérienne à Marseille, Mémoire de DEA, Université d’Aix-Marseille III, 1995.
    • Le Houérou Fabienne, “La FECOM et les associations comoriennes de Marseille”, Hommes et migrations, n°1215, septembre-octobre 1998, p. 97-99
  • Engagement politique
    • Berger Colette, L’antifascisme italien à Marseille et dans Bouches-du-Rhône de 1922 à 1934, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 1988, 212 p.
    • Cesari Jocelyne, “Marseille : le comportement politique des immigrés maghrébins”, Les Cahiers de l’Orient, n°16-17, 4e semestre 1989-1er semestre 1990, 1990, p. 47-62.
    • Cesari Jocelyne, “Les populations issues de l’immigration maghrébine dans le champ politique marseillais”, in Leveau Remy, Wihtol de Wenden Catherine (dir.), Modes d’insertion des populations de culture islamique dans le système politique français, Paris, CERI, 1991, p. 87-115.
    • Cesari Jocelyne, “Identité et rapport au politique des nouvelles générations issues de l’immigration maghrébine : l’exemple de Marseille”, in Ascaride Gilles, Condro Salvatore, Meyer Mireille, Gérard Althabe, Couches populaires et pratiques sociales. Actes du séminaire, Marseille, 23-25 octobre 1990, Marseille, Université d’Aix-Marseille, 1991, p. 59-73.
    • Donzel André, “Comportements politiques et immigration. Le cas de Marseille”, in Althabe Gérard (dir.), Des migrants et des villes. Mobilité et insertion. Actes du séminaire Villes et Migrations, 11-12 janvier 1988, Aix-en-Provence, IREMAM, 1988, p. 61-76.
    • Geisser Vincent, Oriol Michel, “les élus “d’origine étrangère” aux élections municipales de mars 2001. Paris, Lyon, Marseille.” Migrations société, vol. 14, n°83, septembre-octobre, 2002.
    • Milza Pierre, “L’intégration des Italiens dans le mouvement ouvrier français à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle : le cas de la région marseillaise.” Affari sociali internazionali, nos 3-4, 1977, p.171-207.
    • Milza Pierre, « L’intégration des Italiens dans le mouvement ouvrier français à la fin du XIXe et au début du XXe siècle : le cas de la région marseillaise », in Duroselle Jean-Baptiste, Serra Enrico (a cura di), L’Emigrazione italiana in Francia prima del 1914, Milano, Francio Angeli, 1978, p. 171-207.
    • Touron M., Les anarchistes italiens dans les Bouches-du-Rhône, Thèse de 3e cycle Université d’Aix- Marseille, 1978.
  • Syndicalisme
    • Lartigue Vecchie Mireille, “Les grèves des dockers de Marseille de 1890 à 1903”, Provence historique, avril-juin, 1960.
  • Politique d’intégration
    • Arnaudo J. et al., Projet d’intégration des familles étrangères et primo-arrivants à Chateaurenard, DDASS, 1992, 37 p.
    • Belpeer Simone, “A Marseille : le CANA (Centre d’accueil nord-africain)“, Migrants-Formation, nos 32-33, mars 1979, 1979, p. 93-95.
    • Berhil Mohammed, Les jeunes dans le territoire marginalisé, les jeunes issus de l’immigration maghrébine et leur intégration socio-économique en France : étude de cas Castellane (Marseille, métropole méditerranéenne), La Noé (Chanteloup-les-Vignes, métropole francilienne)?, thèse de doctorat en géographie, Université d’Aix-Marseille I, 1999, 244 p.
    • Brun Daniel (dir.), Moi et l’Autre. Etudes et réflexions à Marseille sur la nationalité et la citoyenneté, Echanges Méditerranée, 1987, 99 p.
    • Centi César, Roo Priscilla, Le Laboratoire marseillais : chemins d’intégration métropolitaine et segmentation sociale (Paris, Lyon, Marseille), Paris, L’Harmattan, 1996, 319 p.
    • Cesari Jocelyne, “Le creuset marseillais : une autre manière d’être français”, in Ritaine Evelyne (dir.), Le territoire au miroir de l’itinéraire, Les Cahiers du CERVL, 1998,
    • CIMADE, Marseille : un programme en faveur des immigrés. Où en sont les promesses ?, Marseille, CIMADE, 1976, 30 p.
    • Condro Salvatore, “L’insertion des immigrés : crise économique et changements sociaux. Un quartier de Marseille, l’Estaque-Riaux”, Sociologie du Sud-Est, nos 49-50, juillet-décembre 1986, p. 131-138.
    • Serge Allemand, Marseille, une terre d’asile séculaire à l’épreuve des politiques nationales d’intégration, janvier-février-mars 2013, Hommes et Migrations n°1301
    • Donzel André, Moreau Alain, Ville et intégration : le creuset marseillais, Marseille, AMARES, 2005, 104 p.
    • Garnier Jean-Claude, “L’insertion des immigrés : un éclairage politique sur l’étude du quartier de l’Estaque-Riaux”, Sociologie du Sud-Est, nos 49-50, juillet-décembre 1986, p. 139-144.
    • Giacomi Alain , Stoffel Henriette , Véronique Daniel , Apfelbaum Birgit, Groupe de recherche sur l’acquisition des langues (Université de Provence), Appropriation du Français par des Marocains arabophones à Marseille : bilan d’une recherche, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2000, 343 p.
    • Jamal Myrian, La question de l’organisation en réseau des Points d’Appui de Marseille comme dispositif d’aide à l’accès aux droits des populations étrangères. Rencontre d’acteurs au travers d’une politique d’état, mémoire de maîtrise AES-Développement, Université Aix-Marseille, 2003, 97 p.
  • Clandestinité
    • Bruno Ulmer, Casa Marseille Inch’allah, Ed. Images en manœuvres, 2004
  • Demandeurs d’asile
    • Meyer Mireille, “Etrangers, naturalisés : quels diplômes ? L’exemple de Berre l’Etang“, Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, n°43, 1er trimestre 1987, p. 80-90.
    • Linda Guerry, Le genre de l’immigration et de la naturalisation.L’exemple de Marseille, ENS editions, Paris, 2013
  • Presse et opinion publique
    • De Saenger Béatrice, Les immigrants maghrébins dans la presse marseillaise (Le Provençal 1962-1971), Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 209 p.
    • Temime Emile, “L’image du colonisé à Marseille après la Libération. Transferts anciens et nouveaux fantasmes”, in Blanchard Pascal, Blanchoin Stéphane, Bancel Nicolas, Boetsch Gilles, Gerbeau Hubert (dir.), L’autre et nous : scènes et types, Paris, Syros/ACHAC, 1996, p. 243-246.
    • Zubillaga Mayalen, Une ville face à son imaginaire : Marseille et ses immigrés dans les magazines de reporters nationaux 1975-2000, mémoire de maîtrise, Unversité d’Aix-Marseille I, 2001, 251 p. + 180 p.
  • Discrimination, racisme et xénophobie
    • Benabdessadok Cherifa, “Marseille : train d’enfer”, Différences, n°78, mai, 1988, p. 10-13.
    • Berjont J., De l’envahissement des étrangers en France. La Provence italienne : naturalisation criminalité, protection du travail national, Paris, Imprimerie de la Ligue, 1903.
    • Dardel Henry (ed.), Prévenir et lutter contre les discriminations. L’action de la direction générale
      PACA, Marseille, L’ACSE, 2006, 78 p.
    • Derudder Véronique , Poiret Christian, Vourc’h François, “A Marseille, la “préférence locale” contre les discrimination à l’embauche“, Hommes et Migrations, n°1211, janvier-février, 1998, p. 28-48.
    • Donzel André, Guilhaumou Jacques, “Les acteurs du champ d’exclusion à la lumière de la tradition civique marseillaise”, in Schnapper Dominque (études réunies par), Exclusions au coeur de la Cité, Paris, Anthropos, 2001, p. 69-99.
    • Dornel Laurent, “Cosmopolitisme et xénophobie. Les luttes entre Français et Italiens dans les ports et docks marseillais (1870-1914)”, Cahiers de la Méditerranée, n°67, décembre 2003, p. 245-267.
    • Dornel Laurent, La France hostile. Socio-histoire de la xénophobie (1870-1914), Paris, Hachette, 2004, 357 p.
    • Frickey Alain , Bergogno Victor , Primon Jean-Luc, Vollenweider-Andresen Lise, Identification des discriminations dans l’accès à l’emploi des diplômes du supérieur issus de l’immigration, Nice, URMIS, 2003, 293 p.
    • Gastaut Yvan, “La flambée raciste de 1973”, Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 9, n°2, 1993, p. 61-75.
    • Gastaut Yvan, “Marseille, épicentre de la problématique du racisme en 1973”, Migrance, n°25, 3e trimestre 2005, p. 20-35.
    • Hayot Alain, “Maginalisation, cohabition interthnique à Marseille”, Revue de la Société française de Sociologie, 1985.
    • Liens Georges, “Les “vêpres marseillaises” (juin 1881) ou la crise franco-italienne au lendemain du traité du Bardo“, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, tome XIV, janvier-mars, 1967, p. 1-30.
  • Résistance
    • Beauquier J.P., “Les étrangers et l’épuration dans les Bouches-du-Rhône”, Revue d’Histoire de la Deuxième Guerre mondiale, n°113, 1979, p. 45-62.
    • Guillon Jean-Marie, “Les étrangers dans la Résistance du Sud-Est”, in Joutard Philippe, Marcot François (dir.), Les étrangers dans la Résistance en France, Besançon, Musée de la Résistance et de la Déportation, 1993, p. 142-144.
    • Guillon Jean-Marie, “Italiens et Résistance dans le Sud-Est”, in Milza Pierre, Peschanski Denis (dir.), Exils et migration. Italiens et Espagnols en France, 1938-1946, Paris, L’Harmattan, 1994, p. 651-660.
    • Robert Mencherini, Etrangers antifascistes à Marseille , Gaussen, Paris, 2014Temime Emile, “Immigrés et étrangers dans la libération de la Provence”, Hommes et Migrations, n°1148, novembre 1991, p. 48-52.
  • Question juive
    • Boudon Elisabeth, Le rôle des milieux protestant dans l’accueil et la sauvegarde des Juifs et des émigrés politique pendant la Seconde Guerre mondiale à Aix-en-Provence et à Marseille (enquêtes orales), Mémoire de maîtrise, Université d’Aix-Marseille I, 1988, 152 p.
    • Deguigne Nathalie, Le camp du Grand Arénas et l’émigration des Juifs d’Afrique du Nord, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 1997, 143 p.
    • Dray-Bensousan Renée, La communauté juive de Marseille pendant la Deuxième Guerre mondiale, Thèse de doctorat en histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille I, 2001, 1048 p.
    • Dray-Bensousan Renée, Les juifs à Marseille (1940-1944), Paris, Les Belles Lettres, 2004, 474 p.
    • Fontaine André, Le camp d’étrangers des Milles, 1939-1943, Aix-en-Provence, Edisud, 1992, 244 p.
    • Klarsfeld Serge, Les transferts de juifs de la région de Marseille vers les camps de Drancy ou de Compiègne en vue de leur déportation, 11 août 1942-24 juillet 1944, Paris, FFDJF, 1992, 77 p.
    • Kupfer Jean, Les juifs à Marseille de 1939 à 1945, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université d’Aix-Marseille, 1970, 76 p.
    • Reynaud Isabelle, La question juive dans Le Petit Marseillais et Le Petit Provençal sous Vichy, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Université Aix-Marseille I, 1994, 193 p.
    • Ryan Donna F., The holocaust and the Jews of Marseille : the enforcement of anti-Semitic policies in
      Vichy France, Chicago, University of Illinois press, 1996, 307 p.
    • Temime Emile, Deguigne Nathalie, Le camp du Grand Arénas, Marseille, 1944-1966, Paris, Autrement, 2001, 157 p.
  • Benito Pellegrin, Marseille Quart Nord, Sulliver, Paris, 2009
  • Marie d’Hombres, D’une belle à l’autre, Editions P’tits Papiers, Marseille, 2008
  • Fontana, Caroline, De grande Comore – 6 histoires de vie à Marseille, Khiasmas Ed., Paris, 2004
  • Fraissard, Sylvie, Mémoires et témoignages, Belsunce, Marseille 1er , Regards croisés, Paris, 2012
  • Bassens, chronique d’une cité particulière, Association Made Marseille, 2008
  • Henri Carvin, Entre mer et colline, Marseille, 2011
  • Les mémoires du Canet, Les habitants du quartier du Canet, Associations Cris Ecrits, 2007
  • Karima Berriche, Monsieur Tir, un marchand de bien, Comité Mam’Ega, 2003
  • Fabrice Plas, Noailles, mosaïque de vie, Stygmo, Marseille, 2007
  • Jean Claude Izzo, Daniel Mordzinzki, Marseille, Hoebeke, 2000
  • Véronique Manry, Marseille Discount, Editions P’tits Papiers 2006
  • Jeanmougin Yves, Marseille/Marseilles, Editions Parenthèses, 1992
  • Emile Témime, Medhi Lallaoui, Des algériens à Marseille, Au nom de la mémoire, Paris, 2009
  • Pierre Ciot, Marseille, 1986
  • Windenberger Jacques, Images de Marseille, question de fraternité, Alternatives, Paris, 1994
  • Marseille, tu chargeras les cales, AD13, dossier pédagogique n°9
  • Un camp pour les tsiganes, Saliers, Bouche-du-Rhône,1942-1944, AD13, dossier pédagogique n°6
  • Le temps des italiens, AD13, dossiers pédagogique n°3

 

  • Sources disponibles à Ancrages
    • Portraits militants-campagne d’archives orales- Ancrages
    • Des algériens à Marseille, Mémoires vives production, Medhi Lallaoui, en partenariat avec Touiza solidarité et Au Nome de la mémoire, 2011
    • 1944 : Les routes de la liberté, Association Forty four memories, 2006
    • Le pacte fragile, Alain Dufau, Carnets de ville-France 3 Méditerranée-ADL, 1996
    • Parce qu’ils ont tués Ibrahim, Alain Dufau, Archipel 13-Carnets de ville, 1999
    • Au nom de l’urgence, Alain Dufau, Carnet de ville-France 3 Méditerranée-INA-Canal Marseille, 1993
    • Vacances au bled, Samia Chabani et Naima Magtouf, Ancrages, 2007
    • Les soldats inconnus, Samia Chabani, Ancrages, 2006
    • La traversée, Elisabeth Leuvrey, Alicefilm et Artline film, 2006
    • Qu’allons nous devenir? Suzanne Hetzel et Jean-Pierre Ostende, Fondation de France, 2009
    • Pièces de mémoire, Théâtre, culture et immigration, Eric Pinoy et Ramzy Tadros, ATC/EPRODVIDEOS, 2010
    • Quand reviendras tu de ce long voyage? Mélodie Tabita, Format Mini dv – 17 mn, Université de Provence, 2007
    • Mémoire d’Outremer, Claude Bossion, Circuit-court et Cinémémoire –Marseille, 1997
    • Egalité(s). Au croisement de nos représentations, Ozzone TV, télévision participative du centre social La Garde, 2013
    • Discrim!, Hélène Lioult, Nicole Alix, Coproduction Espace-Acueil aux étrangers et Airelles Vidéo, 2007
    • Marseille terre d’accueil?, Samia Chabani et Xavier Thomas, Promenades Sonores, 2013
  • Adulte
    • Tahar Ben Jelloun, Marseille : comme un matin d’insomnie, Le temps parrallèle, 1986
    • Jean Contrucci, Les nouveaux mystères de Marseille (série de douze romans), J.C Lattès, de 2002 à 2015
      Jean Contrucci, L’affaire de la Soubeyrane, JC Lattès, 2015
    • Anna Seghers , Transit , Hachette, paris, 1986
    • Un certain regard sur les étrangers dans les romans de Marcel Pagnol où la Provence est mise en scène entre ce que la région à de plus traditionnel et valorisation de l’ouverture aux autres.
      Pour exemple :
      Marcel Pagnol, Jean de Florette, De Fallois Fortunio, 1988, T1 et T2
    • Jean Claude Izzo, Total Kheops, Gallimard, Série Noire, 1995
      Jean Claude Izzo, Solea, Gallimard, Serie Noire, 2001
      Jean Claude Izzo, Chourmo, Gallimard, Serie Noire, 2001
      Jean Claude Izzo, Vivre fatigue, J’ai Lu, 2001
    • Albert Londres, Marseille Porte du Sud, Arléa, 1999
    • Fathia Radjabou, Je ne sais pas quoi faire de ma vie, Présence Africaine, 2014
    • Robert Guédiguian, Jean-Louis Milesi, A l’attaque : un conte de l’Estaque, Emmanuel Proust, 2004
  • Jeunesse
    • Isabelle Giafaglione, Un ami en danger, Edition du Jasmin, 2000
    • Marta Zardai, J’habite Marseille, Pimpante, 2014
    • Farid Boudjellal, Mémé d’Arménie, Soleil, 2002

 

Ressources documentaires des autres départements

Alpes-de-Haute-Provence Hautes-Alpes Alpes-Maritimes Var Vaucluse

HAUT