L’enseignement du fait migratoire

Au fil des siècles, des hommes et des femmes du monde entier sont venus en France, ont participé aux combats pour la démocratie, aux mouvements artistiques, littéraires ou scientifiques, à l’expansion économique de leur pays d’accueil. Et aujourd’hui, un cinquième de la population hexagonale a un ascendant, aïeul ou bisaïeul, d’origine étrangère.

Retracer cette histoire, ce n’est pas étudier les étrangers et les immigrés en France comme un objet isolé, sans influence sur le reste de la société, c’est au contraire revenir aux sources du “creuset français”, c’est revoir notre passé à la lumière d’un constat trop souvent oublié: la France est une terre d’immigration.

À tous les niveaux d’enseignement, de l’école élémentaire jusqu’au lycée (général, technologique ou professionnel), les sujets liés à la migration occupent une place de plus en plus importante dans les programmes scolaires. Ce phénomène est renforcé avec la mise en place des nouveaux programmes d’enseignement au collège et dans le cadre de la réforme des lycées. De nombreuses disciplines sont concernées (histoire, géographie, lettres, éducation civique, arts, langues vivantes, histoire des arts…).

 

Musée de l’Histoire de l’Immigration

 

Radio

Séquence pédagogique par discipline, thématique et niveaux scolaire (les dossiers pédagogiques peuvent être transversaux à différentes disciplines).

Arabe


Art appliqué


École élémentaire


École maternelle


Éducation civique, juridique et sociale


Français Langue Étrangère


Géographie


Histoire


Italien


La marche pour l’égalité et contre le racisme


Les étrangers dans la guerre


Littérature et société


Sciences économiques et sociales