Les cultes dans la laïcité : des réalités multiples

Pour les collèges des Bouches-du-Rhône : Réservez l’atelier dans le catalogue des actions éducatives du Conseil Départemental 13


 

Journée nationale de la laïcité

Cet atelier peut-être proposé dans le cadre de la Journée nationale de la laïcité le 9 décembre 2015 célébrée au sein des établissements scolaires, notamment en référence aux programmes d’éducation civique (Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008).

L’atelier œuvre pour une meilleure connaissance et compréhension de la laïcité et du fait religieux. Dans un contexte où l’identité religieuse devient parfois vecteur de crispations sociales, le principe de laïcité dans la République Française semble devoir être éclairci.

©Pancho

©Pancho

L’atelier transmet un certain nombre d’outils et concepts permettant d’aborder les faits religieux (rituels, dogme, croyances, etc.). De plus, il invite les élèves à décrire les systèmes religieux et à identifier le caractère syncrétique des pratiques religieuses et culturelles, notamment à travers des exemples régionaux (processions, santons, soufisme…).

Coexistence des cultes dans la République

Il s’agit en parallèle de dérouler le chemin historique de la sécularisation dans l’État Français, des Lumières à nos jours. Par la suite, une focale sur la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État est proposée. Cette loi assoie le principe de laïcité, qui grâce à la non confessionnalité de l’État permet la coexistence des cultes dans la République.

L’atelier propose une halte interactive autour de la question de la visibilité des symboles religieux dans les différentes sphères de la vie publique.

Dans un deuxième temps, par une approche numérique, il s’agit de comprendre les spécificités de la laïcité en France par une étude comparée de ses déclinaisons en Europe et dans le monde.

Références : Rapport – Régis Debray – février 2002 – L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque

 

Déroulement

Points abordés sous la forme d’un débat en s’appuyant sur une projection d’images et de textes significatifs :

  • la notion de religion, terme qui n’est par ailleurs pas explicité dans le texte de loi,
  • les catégories permettant de décrire différents systèmes religieux (polythéisme, monothéisme, animisme, panthéisme…) et les postures face aux cultes (croyant, laïque, athée, agnostique, etc.),
  • l’histoire de la pensée laïque, définition du principe de laïcité et cadre juridique notamment à partir des articles 1 et 2 de la loi de 1905.

Points abordés sous la forme de jeux interactifs en s’appuyant sur le classement d’images références proposées :

  • les symboles religieux, magico-religieux et civils et leur usage dans l’espace public,
  • les différents bâtiments religieux, leurs signes distinctifs et leurs financements,

Atelier numérique de recherche documentaire

Il s’agit de comprendre la spécificité de la laïcité en France par l’étude comparée de ses déclinaisons dans différents pays du monde.

Répartis en sous-groupes, les élèves se verront attribuer l’étude de la question de la laïcité dans un pays étranger (États-Unis, Tunisie, Italie, Belgique, Inde, Turquie, Angleterre). A l’aide d’un questionnaire et d’un guide méthodologique de recherche sur le Web, ils doivent interroger la spécificité du cadre juridique propre à ces pays (repères historiques de la laïcité, reconnaissance du mariage religieux, symboles religieux à l’école, enseignement de la religion à l’école, etc.). Les pays sont choisis en fonction de leur diversité dans la conception et l’application du principe de laïcité.

Par la suite, les intervenants invitent chaque groupe à partager les résultats de leur enquête. Ils sont parties prenantes de la restitution en exposant le cadre juridique français.

 

Présentation de l’atelier

 

Télécharger le document (PDF, 1.37MB)