Partenaires

Nos actions s’inscrivent dans les politiques publiques de promotion de la diversité culturelle, de lutte contre le racisme et l’antisémitisme et de lutte contre les discriminations. L’action culturelle demeure un puissant levier au service de la cohésion sociale et territoriale. Elle favorise une reconnaissance des apports de la diversité culturelle de la société française et contribue également à favoriser le sentiment d’appartenance collective par la recherche d’une culture commune et l’appropriation de valeurs partagées. La diversité comme l’altérité sont des éléments importants dans la construction de la compréhension de l’autre.

La diversité des expressions culturelles s’affirme et se renouvelle, elle est une constante dans le débat social pour une conciliation entre diversité culturelle et universalité des droits.

L’identité et la culture sont des processus constamment en mouvement qui nécessitent une approche d’intervention partenariale globale, notamment en matière de connaissances et d’éducation. La démarche de qualification d’intervention autour du travail de l’histoire et de la mémoire des migrations et des territoires est un axe important de la promotion de la diversité culturelle.

Nos action s’inscrivent dans le cadre de :

  • La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre les haines et les discriminations. Dans l’axe d’accompagnement et la formation des acteurs de la lue contre le racisme et l’antisémitisme et la sensibilisation à la participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme du 18 au 26 mars 2017,
  • De la Direction générale des étrangers en France (DGEF), la direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique publique d’accueil et d’intégration des personnes étrangères arrivant en France et souhaitant s’y installer durablement ainsi que celle concernant l’accès à la nationalité française. La DAAEN favorise, par un appel à projets national, l’émergence d’une offre de prestations complémentaire et cohérente, et professionnalise les intervenants qui contribuent à l’accueil et à l’intégration des étrangers primo-arrivants. Ancrages développe la formation Altétrités, au croisement de nos représentations.
  • De la DRDJSCS PACA et Du CGET, dans le cadre des financements BOP 147, CIEC Lutte contre les discriminations, centre de ressources.
  • De la DDCS dans le cadre de la Politique nationale d’accueil et d’accompagnement des personnes étrangères nouvellement arrivées.
    BOP 104 – Intégration et accès à la nationalité française. Action 12 : ” Actions d’intégration des étrangers en situation régulière”.
  • 1- L’apprentissage linguistique. Les actions proposées devront permettre aux participants de tendre vers un niveau A2 (cadre européen commun de référence pour les langues), correspondant à un bon niveau de compétences, au terme de 5 années et favorisant le renforcement de la professionnalisation des acteurs de la formation linguistique ;
    2- L’incitation à la participation à la vie publique et à la citoyenneté, l’apprentissage des règles du « vivre ensemble » et l’assimilation des valeurs de la République ; l’accompagnement du public vers les services publics de proximité et favoriser son accès aux droits.
    3- L’aide et accompagnement des immigrés âgés, en foyer de travailleurs migrants.

 

  • Du CGET, PDEC, CORA –Depuis l’installation du CORA des Bouches-du-Rhône le 2 mars 2016, Ancrages est membre actif de son conseil d’orientation et a participé au plan d’action départemental de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine. La participation des acteurs membres du conseil d’orientation à l’état des lieux et à la définition d’axes de travail a constitué une contribution importante à l’élaboration collective de ce plan. Il a été validé le 6 juillet 2016 par les membres du CORA. Ce plan s’inscrit dans un contexte national particulier : le projet de loi « Égalité et citoyenneté » est actuellement en lecture au Sénat et sera annoté avant la fin de l’année. Il s’inscrit également dans une actualité départementale particulière, marquée par la volonté de complémentarité -sans amalgame- entre les différents dispositifs développés sur les champs de la lutte contre le racisme, de la lutte contre la radicalisation et de la défense des valeurs de la République et de la laïcité,
  • Du cadre d’intervention des solidarités régionales de la région PACA, Direction de la politique de la ville délibération n°14-1301 Contrat de ville 2015 2020,  ainsi que le service de l’Innovation Numérique et Sociale en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, du label ERIC, espace régional internet citoyen,

APERLA :  https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10440342/fr/projets-aperla

Les projets pédagogiques proposés aux lycéens (des établissements généraux, techniques et agricoles) et aux apprentis, dans le cadre de la Coordination Etat-Région pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Chaque proposition se décline en trois phases correspondant à trois rendez-vous avec une même classe d’élèves, répartis durant l’année scolaire 2016-2017.

 CVLA :http://www.regionpaca.fr/se-former/vie-lyceenne-et-apprentie/cvla-reussite-pour-tous.html

La Convention de vie lycéenne et apprentie est un outil éducatif unique au service des équipes éducatives afin de financer des projets concrets proposés et élaborés par les élèves eux-mêmes. Les lycéens et apprentis ont donc la possibilité de s’impliquer et de développer différents projets avec leurs professeurs ou formateurs, les acteurs de la vie locale et avec les agents régionaux des lycées volontaires.

  • Du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, soutien à la vie associative et direction de la culture et du patrimoine, services des archives départementales, ASIU, action de solidarité et d’intégration urbaine, Ces actions sont menées depuis quelques années par notre association, notamment dans le cadre du dispositif PAME (Participation aux Actions Menées par les Etablissements) permet d’attribuer des aides forfaitaires aux établissements pour les projets éducatifs menés à leur initiative.

https://www.cg13.fr/le-13-en-action/education/les-dispositifs/les-actions-educatives/le-dispositif-pame/

  • L’appel à projet du contrat de ville de Marseille 2017, piliers « cohésion sociale » et « citoyenneté et valeurs de la République » du Contrat de ville 2017 initié par la loi n◦ 2014-173 du 21 février et des projets de territoire des villes du département des Bouches-du-Rhône.  L’action s’inscrit dans l’enjeu 5 : “L’accompagnement d’une action publique qui s’adapte à la diversité des publics et participe au retour du droit dans les quartiers prioritaires, à la lutte contre les discriminations et au développement de la vie citoyenne” de l’appel à projet associatif pour Marseille et plus particulièrement dans l’axe “valoriser l’Histoire et la mémoire des territoires pour participer à la construction d’une identité collective. Faire émerger une représentation positive de l’image des quartiers de la politique de la ville” et l’enjeu 4, « une responsabilité partagée envers l’enfance et la jeunesse » et notamment de l’axe « favoriser les espaces de participation et les formes de citoyenneté active des enfants et des jeunes »

Pour en savoir plus, consulter le rapport du Comité Interministériel des Villes du 19 février 2013.

Ancrages bénéficie du soutien de :

LOGO_DAAEN    Logo_prefecture[1]Logo-ministere-culturelogo_cget_texte

Région PACA logo ericlogo_cd13_250x72

4 CUCS


Ancrages est membre du réseau Culture Science en Provence-Alpes-Côte d’Azur:

logo culture science paca (640x556)