VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Lutte contre les discriminations

Ancrages est engagée dans la lutte contre les discriminations, l’éducation contre le racisme, le sexisme pour la promotion d’une culture partagée de l’Egalité.

Nos actions se déclinent en trois thématiques principales correspondants aux critères retenus par le Défenseur des Droits et qui proviennent de plusieurs sources. D'une part, les conventions internationales et textes européens définissent un socle de critères fondés sur les caractéristiques de la personne. D'autre part, le législateur français a ajouté des critères spécifiques, certains se référant à des motifs classiques (nation, nom, apparence physique) alors que d'autres traitent de situations spécifiques (lieu de résidence, perte d'autonomie, etc…). :

  • Racisme
  • Sexisme
  • Ségrégation territoriale

Cette approche s’articule aux autres critères …

  • Appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une prétendue race, identité de genre, âge, opinions politiques…

Par ailleurs notre démarche s’appuie sur la valorisation patrimoniale, l’histoire et la mémoire des migrations et des territoires dans le but de participer à la construction d’une identité collective, favorisant la lutte contre les stéréotypes, la promotion des représentations positives et contre l’assignation identitaire.

Nos méthodes et actions :

Nous revendiquons une expertise dans le champ de l’éducation populaire et de la recherche, qui mobilise une approche pluridisciplinaire, une éthique universaliste et une méthode permettant l’éveil de l’esprit critique, angle phare de nos actions. Ce dernier est intimement lié à la déconstruction de l’assignation identitaire, essentialiste et culturalisme, ambition de l’école de la République et du champ de l’éducation populaire et civique.

Ancrages propose un éventail de supports en médiation culturelle et action éducative, via la création, animation et diffusion d’ateliers pédagogiques, expositions itinérantes, balades patrimoniales, marches exploratoires, formations, débats publics et événements festifs. Avec un panel de techniques d’animation des plus traditionnelles aux méthodes participatives innovantes, de communication non violente et de l’usage et développement du numérique, nos actions se déclinent sous une pluralité de formes et s’adressent à un large public.

  • Ateliers pédagogiques, balades patrimoniales et expositions itinérantes : dispositifs de médiation culturelle et pédagogique visant la sensibilisation et la prévention auprès du grand public (jeunes en et hors temps scolaire, adultes).

  • Formations : accompagner et outiller les jeunes bénévoles et volontaires en service civique, et les adultes professionnel·les ou bénévoles du champ éducatif et de l’animation.

  • Projets : Nous sommes porteurs de projets en partenariat et avec des acteurs locaux, structures associatives et institutionnelles, habitantes de quartier, et associant des étudiant·e·s chercheurs et bénévoles, dans une dynamique d’intelligence collective et en vue d’un meilleur engagement citoyen. Projet de Marche Exploratoire.

  • Temps fort : Nous organisons tous les ans, Le printemps de l’égalité, temps fort dédié à un meilleur partage des concepts et outils permettant de combattre la libération de la parole raciste, sexiste, homophobe, en direction des élèves mais également des adultes (parents et professionnel·les).

Inscription dans les temps publics :

Pour ce faire, Ancrages investi les temps publics dédiés pour mettre en débat ces questions sociales sensibles :  

  • Journée internationale des droits des femmes - 8 mars, 
  • Semaine départementale de l’égalité DRDFE - mars,
  • Journée de lutte contre les discrimination/ le racisme - 21 mars,
  • Semaine d’éducation et des actions contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRAH) – mars,
  • Semaine d’éducation contre le racisme – mars,

  • Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions - 10 mai,
  • Journée mondiale du réfugié - 20 juin,
  • Journée nationale de lutte contre toutes les formes de harcèlement - 8 novembre,
  • Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes - 25 novembre,
  • Journée de la Laïcité - 9 décembre.

Cadre légal et institutionnel d’intervention :

Nos actions s’inscrivent dans les priorités déclinés par politiques publiques en matière de lutte contre les discriminations 

  • Les objectifs du « Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020 » et du « Plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT »
    piloté par la DILCRAH (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT) qui soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre la haine et les discriminations - Appel à projets locaux « Mobilisés contre le racisme, l’antisémitisme, la haine et les discriminations anti-LGBT».

  • Le pilier transversal « la Citoyenneté et les Valeurs de la République » du Contrat de Ville 2015 – 2020 initié par la loi n◦ 2014-173 du 21 février 2014 et des projets de territoire des villes du département des Bouches-du-Rhône. Elles s'inscrivent particulièrement dans l'enjeu de l’appel à projet Tout Marseille du contrat de ville de Marseille 2019 "L'accompagnement d'une action publique qui s'adapte à la diversité des publics et participe au retour du droit dans les quartiers prioritaires, à la lutte contre les discriminations et au développement de la vie citoyenne".

  • Le département, la politique de la ville est pilotée par un préfet délégué pour l’égalité des chances avec l’appui de son cabinet, des délégués du préfet et des services déconcentrés de l’État, en matière de cohésion sociale, d'égalité des chances et de lutte contre les discriminations, via l’AAP PDEC.

  • La Politique de la ville – Egalité Femmes Hommes, Soutien à la vie associative du CD13. 

  • Ancrages est partenaire de l’action du COLD, Conseil d’orientation pour la lutte contre les discriminations, installé au Conseil départemental de Provence, le 16 juin 2017 qui a mené la campagne « Enlevons les étiquettes pour lutter contre les discriminations » et qui retient en délibération du conseil départemental de Provence, trois critères sur les vingt-trois thématiques de discriminations répertoriées, : l’égalité hommes-femmes, l’homophobie, le harcèlement scolaire.

Nos principales Partenaires :

Groupe sensibilisation de jeunes à l’égalité DRDFE, acteurs associatifs du groupe de la semaine de Lutte Contre les Discriminations, Politique de la Ville, Mrap 13, APE Les Minots de Saint Charles, Collectif13 droit des femmes, théâtre de l’œuvre, AAJT, Centres sociaux,  …

HAUT