VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

BELSUNCE, CAFÉS NORD-AFRICAINS, CABARETS ORIENTAUX ET DIVERSITÉ ARTISTIQUE

«Sur les traces des cabarets orientaux et des cafés nord-africains à Marseille, revivez l’époque des scopitones et l’âge d’or des musiques maghrébines en France.»

 

De Belsunce à Noailles, laissez-vous conter l’histoire de ces artistes immigrés, qui ont enrichi le patrimoine culturel français.

Grâce aux chanteurs à succès, danseuses et serveuses montantesles cabarets orientaux foisonnent à Paris entre la Libération et les années 1980. Marseille, ville d’immigration et porte du sud, n’échappe pas à cette tendance.

Lieux de sociabilité et de divertissement, les cabarets orientaux et cafés nord-africains ne restent pas en marge des luttes anticoloniales.

Espaces privilégiés de recrutement du FLN, ils furent soumis à un contrôle et une surveillance policière quasi constants.

 

Départ : Bibliothèque de l'Alcazar, 13001

Arrivée : Porte d'Aix, 13001

HAUT
Aller à la barre d’outils